L’éducation Positive

mere-qui-encourage-sa-fille_4712451

 

 

 

 

Comment voulez-vous que nos enfants soient parfaits alors que nous ne le sommes pas et que par la force des choses, ils nous imitent ?

Nos enfants nous apprennent tellement sur nous et sur le monde. Eh non pour moi, ce n’est pas l’inverse.

Ils viennent au monde avec aucun à priori, aucun jugement sur quoique ce soit.

Ils veulent juste faire l’expérience de leur vie, à chaque instant, être avec leurs parents, leurs proches où ils se sentent en sécurité.

Ils ne veulent que de l’amour, de la complicité, de la joie,…

Si ils baignent dans un environnement aimant et serein, ils deviendront plus vite autonomes, indépendants, à vouloir faire les choses par eux-mêmes.

Car que ce soit les enfants et même les adultes, c’est quand on est en manque d’amour, que l’on se fait remarquer et que l’on demande le plus d’attentions.

C’est ce que l’on m’a expliqué, certaines personnes aiment « ne pas être bien »car inconsciemment, ils demandent juste de l’amour.

Et ils ont peur que s’ils se sentent bien, personne ne s’occupera d’eux.

C’est sûrement, qu’à un moment dans leur vie, ils ont manqué d’amour.

Demander de la reconnaissance ou du succès, c’est un besoin d’amour dissimulé.

Je ne comprends pas les gens qui sont agressifs et violents avec les enfants et même les bébés.

Quand ces derniers se mettent à pleurer, c’est parce qu’ils ont besoin de quelque chose que ce soit : nourriture, change, rototo coincé et même juste de l’amour : câlins, bisous, rassurance.

Vous seriez, d’accord vous, si on était violent ou agressif avec vous, juste parce que vous émettez un besoin ?

Ce qui m’exaspère aussi, c’est quand on entend, les personnes plus âgées, dire que les jeunes de maintenant, c’est n’importe quoi.

Les jeunes de maintenant comme ils disent, ils n’ont fait qu’imiter leurs aînés.

Un enfant, quand il est né, ne vient avec aucun jugement, ni aucune méchanceté.

Donc c’est peut être à nos adultes de se poser la question si leur éducation était si bonne que çà finalement.

Dans « Les enfants viennent du paradis »de John Gray, il nous explique que l’autorité parentale faite de punitions, de fessées et de menaces, ne marchent plus.

Car le fait d’ignorer les sentiments et les besoins des enfants ne fait que rompre le dialogue entre eux et leurs parents.

Et les poussent, aussi plus vite, à la rébellion car ils ne sentent ni écoutés, ni compris.

Pour apprendre à un enfant à gérer ce qu’il ressent, il faut lui montrer l’exemple et c’est notre rôle en tant que parents.

En résumé, il dit que ce qu’il appelle l’éducation positive, c’est le fait de remplacer la peur et la culpabilité par l’amour et l’écoute.

« Les enfants écoutent leurs parents quand les parents apprennent à écouter leurs enfants ».

Et grâce à ce mode de fonctionnement, ils auront beaucoup plus confiance en eux et en leurs sentiments.

Car c’est quand les enfants n’ont pas confiance en eux, qu’ils sont plus enclins à avoir de mauvaises fréquentations vu qu’ils n’ont jamais appris à s’écouter, on ne leur en pas laissé l’occasion.

Les parents sont là pour leur donner des bases, pour les accompagner et leur apprendre également l’esprit critique : ce n’est pas parce qu’ils ne sont pas toujours d’accord avec nos opinions qu’il faut leur en tenir rigueur.

J’adore la phrase de John Gray qui dit « On ne réussit pas sa vie en se conformant aux règles, mais en passant par soi-même, en suivant ses instincts et en écoutant son cœur ».

Ils ont besoin d’avoir leurs propres réflexions, leurs  propres expériences, leurs propres ressentis.

En aucun cas, il faut choisir à leur place leurs propres émotions, leurs propres actions, leurs  propres critiques.

Car à ce moment-là, les parents ne les laissent pas vivre leur vie mais ils vivent leurs vies à travers eux.

Les enfants, tous autant qu’ils sont, voulus ou pas, sont des cadeaux du ciel.

Il faut en prendre soin.

Ils ne nous veulent aucun mal, alors arrêtons de leur en faire.

Chaque enfant a le droit à son petit coin de paradis où qu’il soit.

Il faut leur donner la chance aussi de pouvoir être heureux.

Souvent, ce sont les gens qui ont eu des maltraitances étant petits, qui inconsciemment, reproduisent la même attitude.

Et sûrement aussi le fait que les médias nous inondent d’images abjectes sans arrêt.

Avoir un enfant, c’est un cadeau que la vie nous donne.

Qui nous rappelle que l’on n’a peut être pas eu la chance d’être heureux jusqu’à présent, mais qu’avec eux, on peut recommencer un nouveau départ.

Car un enfant çà change une vie et il ne tient qu’à nous de nous en rendre compte.

C’est une nouvelle chance qui s’offre à nous, le droit de repartir à zéro et d’apprendre des erreurs du passé pour ne plus les reproduire.

Un enfant, c’est un océan d’amour.

C’est quelqu’un qui nous prend pour ce qu’on est réellement et pas pour ce qu’il voudrait qu’on soit.

Un enfant, c’est l’amour avec un grand A.

Alors arrêtons de passer notre temps sur tout ce qui est technologie, et profitons de chaque instant avec eux car ils grandissent tellement vite.

Après, on regrettera d’avoir manqué tous ces «  petits moments » qui nous montrent que la vie est encore plus merveilleuse car rien n’est plus beau que l’émerveillement d’un enfant.

Je pense que comme tout le monde, ils nous arrivent de nous énerver, mais qu’ils n’en payent pas le prix.

Il ne tient qu’à nous de nous isoler quelques minutes pour reprendre nos esprits.

Nos enfants ne sont pas des défouloirs, le sport si.

Montrons-leur l’exemple, le fait de pouvoir canaliser sa colère sur autre chose que sur quelqu’un.

Ne gâchons pas leur enfance parce que la nôtre a été gâchée.

On ne peut pas leur tenir rigueur de ce qu’il s’est passé dans notre vie avant eux.

Ils n’ont pas besoin de parents parfaits, juste des parents qui sont là pour eux, qui les aiment et qui les respectent.

Et qui pourront leur apprendre les vraies valeurs de la vie : l’amour, le partage,…

 

 

Rédigée par Julie Harzé.

 

Un de mes anciens articles:L'éducation positive :-)

Posté par Blog de Ju sur mercredi 6 janvier 2016

3 Commentaires

  1. Voilà donc un bon article, bien passionnant. J’ai beaucoup aimé et n’hésiterai pas à le recommander, c’est pas mal du tout ! Elsa Mondriet / june.fr

    Répondre
    • Merci Elsa,je vous remercie :-)

      Belle journée à vous.

      Répondre
    • Merci Elsa,c’est adorable :-)

      Beau week end à vous

      Ju

      Répondre

Répondre à Elsa Mondriet Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>